News et Communiqués

Naviguez dans le fil des actualités de POST !
Précisez votre recherche en filtrant les actualités de type News ou Communiqués.

Contact

Carmen Engels
L-2020 Luxembourg

2424-4224

POST dégage de solides résultats 2017 dans un contexte changeant

  • Le chiffre d’affaires s’affiche en hausse à 769,6 millions d’euros, malgré l’impact du roaming.
  • Le résultat opérationnel (EBITDA)  reste stable et le bénéfice net est dopé par les événements exceptionnels.
  •  Le Groupe POST Luxembourg emploie 4371 personnes et a recruté, en 2017, 379 nouveaux collaborateurs.

L’entreprise publique a présenté ses résultats 2017, ce vendredi 18 mai 2018, à son siège rue de Reims. Si le chiffre d’affaires a progressé de 6% à 769,6 millions d’euros en 2017, il le doit à l’intégration d’une nouvelle filiale dans le giron du Groupe (Elgon/Ainos) et à l’augmentation du chiffre d’affaires de chacun des trois métiers. La très bonne performance au niveau du chiffre d’affaires a permis au Groupe POST Luxembourg de stabiliser son résultat opérationnel.

Plusieurs événements exceptionnels dont la vente de la participation dans Eutelsat permettent au résultat net (après impôts – part du Groupe) de gonfler de 59% à 36,7 millions d’euros.

« Nous sommes une entreprise en transformation dans nos trois métiers (télécoms, services financiers et courrier) et même si nous pouvons être satisfaits d’avoir réussi à stabiliser nos résultats, l’important est maintenant, pour nous, de gagner en efficience », précise Claude Strasser, directeur général de POST Luxembourg, qui ajoute que « la gestion des coûts reste un défi pour l’entreprise ».

Pour la première fois, le rapport annuel de POST intègre à la fois sa performance financière (la rentabilité) et sa performance extra-financière (liée à ses engagements au niveau développement durable).

« Nous visons une croissance responsable du Groupe POST Luxembourg qui n’est pas seulement financière mais aussi sociale, économique ou environnementale », commente Serge Allegrezza, président du Conseil d’administration. « Ce premier rapport ‘intégré’ correspond bien à la réalité d’un Groupe tel que POST qui est un acteur économique important et dont les investissements sont aussi dictés par des objectifs nationaux qui dépassent le seul impératif de rentabilité. »

Dans ce premier rapport intégré, POST publie, de manière transparente, de nombreux indicateurs de performance.

On note l’amélioration de l’accessibilité des points de vente du fait d’heures d’ouverture plus étendues dans les points POST (commerces partenaires) qui influencent à la hausse (+47%) le nombre total d’heures d’ouverture des points de vente pour les services postaux. Autre exemple : la fibre mise bout à bout depuis plusieurs années par POST a atteint 1,1 million de km et le nombre de foyers éligibles à la fibre est désormais de 61,8%.

Les télécoms impactées par le roaming

La suppression des frais d’itinérance (« Roam like at home ») pèse lourdement sur le chiffre d’affaires de POST Telecom : son impact est évalué à quelque 8 millions d’euros (soit 5 à 6 millions en résultat net).

POST enregistre une stabilisation de la tendance à la baisse des résultats télécoms et cela, dans un contexte marqué par l’explosion du data mobile, la nécessité d’investir dans des réseaux toujours plus performants, une régulation contraignante et une pression forte sur les prix. Ces belles performances, POST les doit au succès commercial de plusieurs de ses produits résidentiels (PostTV et BAMBOO) et professionnels (ConnectedOffice) mais aussi aux efforts constants pour gagner en efficience et optimiser les processus internes.

« Grâce aux investissements réalisés depuis plusieurs années au niveau de la fibre optique qui portent maintenant leurs fruits, nous assistons à une migration massive de nos clients ADSL et LuxDSL vers BAMBOO pour l’Internet », explique le directeur général.

Des lettres à la logistique

L’activité courrier nationale continue de chuter : le volume de lettres a diminué de 4,2 % sur un an en 2017, ce qui représente près de 22 millions de lettres en moins en 4 ans. Cette baisse n’est que partiellement compensée par les volumes de paquets en progression de 15 % (soit 1,3 million de colis de plus depuis 4 ans).

Réduire les coûts pour améliorer la rentabilité des activités postales est difficile puisque le service universel prévoit une distribution à chaque ménage du pays 5 jours/7, indépendamment du volume distribué.

Le démarrage en 2017 d’une activité logistique en provenance des opérateurs e-commerce asiatiques est prometteur et positionne le Luxembourg comme hub européen pour la distribution de colis en Europe. A l’heure actuelle, quelque 10.000 colis arrivent chaque jour en direct d’Asie chez POST Luxembourg avant d’être distribués en Europe.

« Il est vital pour nous de développer un pilier d’activités complémentaires à la traditionnelle distribution de courrier qui, suite à la digitalisation des communications, est réduite chaque année un peu plus », précise Claude Strasser.

Réforme tarifaire du CCP

Les services financiers postaux souffrent, de manière continue, de taux d’intérêt historiquement bas. La réforme tarifaire opérée début 2017 visait à améliorer la rentabilité du CCP tout en influençant les comportements de nos clients à consommer moins de papier pour leurs extraits et à encourager le digital pour recourir à nos services (CCP Connect et CCP Mobile) ou le self-banking (ATM).

« Il est toujours possible de bénéficier de la gratuité du service en passant au 100% digital et, pour les personnes n’en ayant pas la possibilité, de demander une exonération à titre personnel », ajoute le directeur général.

Un Groupe de 24 sociétés

En 2017, le Groupe POST Luxembourg a évolué : revente des parts détenues dans TNT, entrée de Elgon/Ainos dans le giron du Groupe, sortie d’Eutelsat avec entrée subséquente début 2018 dans le capital d’Encevo et prise de contrôle de Join en décembre 2017.

Autour de la maison-mère, gravitent au total 24 filiales qui constituent le périmètre de consolidation du rapport intégré 2017. Leur objectif : doper l’innovation dans des secteurs-clés pour le Groupe et améliorer le service client. Ensemble ces entreprises ont employé, en moyenne en 2017, 4371 personnes, de 43 nationalités. 1er employeur du pays, le Groupe POST Luxembourg affirme sa volonté de continuer à se développer dans des secteurs porteurs comme l’ICT et la logistique.

Avec 379 recrutements en 2017, 576 stagiaires et étudiants accueillis et des partenariats avec des grandes écoles, le Groupe POST Luxembourg mise beaucoup sur des profils liés à la digitalisation de ses activités.

Perspectives 2018

« 2018 s’annonce une année pleine de défis, précise Claude Strasser. Réussir à pérenniser financièrement les activités du Groupe nécessitera des gains en efficience et une bonne gestion de nos coûts. La digitalisation et l’amélioration de l’expérience-client sont aussi au cœur de nos préoccupations en 2018 ».

L’Internet des objets, secteur du futur pour le monde des télécommunications, les services liés à la cybersécurité et la logistique sont autant d’opportunités dans lesquelles le Groupe POST Luxembourg entend bien se développer.

Contact presse :

POST Luxembourg
Carmen Engels
Tél. : (+352) 2424-4224
carmen.engels@post.lu


Communiqué
24/10/18
Le numérique au service des enjeux sociétaux

Pour la première fois au Luxembourg, le hackathon « Lux4Good » organisé par InTech a réuni plus d’une trentaine de participants pour travailler sur des projets à impact social, sociétal ou...

Communiqué
14/09/18
Signature d’une convention entre POST Luxembourg et le Fonds du Logement

Création de logements subventionnés dans d’anciens bureaux de poste 11/09/2018 • Aides au logement • Habitat et urbanisme • Communiqué Le 11 septembre 2018, les responsables...

Communiqué
31/07/18
L’activité logistique de POST Luxembourg

Visite du Ministre Etienne Schneider au département logistique de POST Luxembourg Suite à l'invitation du directeur général Claude Strasser et de la directrice générale adjointe et directrice...